bandeau

Le premier massage de votre bébé

Le toucher est le premier sens développé par le bébé.

C'est en effet par la peau, puis par la bouche que vont se produire ses premiers contacts avec la vie extra-utérine.

Pendant la grossesse, l'enfant est bercé et caressé par les parois abdominales de sa mère mais aussi par le liquide amniotique. Lors de l'accouchement, ce contact physique est rompu et le bébé se sent perdu.

Le nouveau-né ressent alors le besoin d'être touché, bercé, caressé afin de retrouver ce lien physique indispensable à son bien-être. Le toucher le rassure.

A la naissance, le besoin primaire d’un nouveau né est d’être touché. Tous les êtres humains aiment être touchés, massés, contenus. L’histoire de vie de chacun peut modifier, transformer un besoin fondamental de toucher vers un besoin de défense.

Dans ce cas, il ne faut pas forcer le passage vers le toucher mais prendre son temps pour renouer avec ce besoin fondamental qui nous construit.

 

Premier massage pour les nouveaux nés


Chez le nouveau-né, la question du toucher ne se pose pas car leur histoire de vie est très courte. Tous les nouveaux nés apprécient le massage mais à certaines conditions.

Pour être agréable, le massage doit être le plus contenant possible. Il faut donc utiliser la plus grande surface possible de vos mains pour masser.

Dans la plupart des cas, le massage se fait avec la paume de la main. Vous utiliserez parfois vos pouces lorsque les surfaces à masser sont petites comme les pieds.

Avant de commencer à glisser sur le corps de votre bébé, il faut prendre le temps de poser sa main (sur le dos c’est le plus facile), de lâcher son poignet, son bras et son épaule pour sentir le contact. Si la pression réalisée par votre membre détendu vous semble trop forte, rappelez-vous que le bébé vient d’être massé par des contractions utérines bien plus puissantes. Vous ne risquez pas de lui faire mal au contraire, il a besoin de sentir la contenance.

Votre bébé pourra se détendre si vous lâchez prise. Faites-vous confiance.

C’est avec votre paume de main que vous allez masser. Vos doigts suivent le mouvement sans appuyer.

Pour que le massage soit agréable, il faut alterner pression et soulagement de la pression. Ce soulagement de la pression peut se faire en soulevant votre main pour revenir au point de départ. Avec l’habitude, vous pourrez revenir sans quitter la peau mais en soulageant le poids de votre main.

Quand vous soulevez une main, l’autre doit rester en contact avec votre bébé.

Cette alternance de pressions et de relâchés permet au bébé de « digérer » l’information cutanée qu’il vient de recevoir. Si vous ne faites pas ainsi, rapidement votre bébé sera saturé par le massage et il vous le fera savoir par ses pleurs.

Le rythme utilisé pour masser doit être assez lent.

Vos mains doivent travailler ensemble, en parfaite synchronisation. Cette première « technique » de massage s’appelle l’effleurage.

Faites appel à votre intuition pour savoir combien de fois reproduire un mouvement. Globalement passez entre 3 et 5 fois avant de passer sur une autre zone du corps. Vous pouvez commencer le massage dès la salle de naissance quand le bébé est posé sur votre ventre. Vous serez surprise de voir que c’est un geste simple que vous ferez naturellement ou que vous l 'avez fait.

Premier massage

 

Premier massage chez les enfants



Vous pouvez masser chaque partie du corps : le dos (de la nuque aux fesses), les fesses, le ventre, les bras, les mains, les jambes, les pieds, et pour finir le visage.


Pour commencer avec un plus grand, suivez les consignes données pour les nouveaux-nés sur la qualité du toucher.


Répétez chaque mouvement plusieurs fois (un minimum de trois est souvent réalisé). A vous de trouver avec votre enfant ce qui vous convient le mieux

.
Pendant la séance, lorsque votre bébé est à plat ventre, vous parlerez peu et chacun profitera pleinement du massage. A plat dos, le langage prend souvent plus de place car le visage de votre petit est en face de vous. Vous pouvez raconter des comptines qui deviendront un rituel de votre temps partagé autour du toucher. Vous pouvez aussi  simplement parler à votre bébé, afin de lui expliquer ce que vous faites. Vous pouvez citer chaque partie du corps que vous touchez.


Evitez d’utiliser trop de mots techniques sur les parties du corps. Le massage est un moment de plaisir et de partage faisant plus appel à nos sentiments et à nos expériences vécues, qu’au cortex qui réfléchit et apprend.

Les premiers massages, même avec des plus grands, commencent par des effleurages. Une fois que chacun a trouvé ses repères, vous pouvez inventer tous les gestes que vous voulez. Veillez cependant à commencer chaque séance par de l’effleurage. C’est un peu comme dire bonjour au corps et finir par un effleurage avant de s’arrêter.


Vous pouvez terminer la séance par un peu de gymnastique douce, en utilisant bien sûr des mouvements adaptés au corps et à la motricité de votre bébé.

 

Des vidéos sont à votre disposition.....

 

Vous êtes içi : ACCUEIL  >>  MASSAGE BEBE  >>  Premier massage

Copyright Association Edelweiss 2015 - tous droits reservés