bandeau

Les conditions matérielles pour un massage réussi

Le massage bébé ou enfant n’est pas compliqué mais il faut quand même respecter certaines conditions matérielles pour que tout se passe bien.
Certaines sont indispensables d’autres secondaires.

 

Les conditions indispensables


Avoir du temps devant soit. Au moins 1/2h. Pensez à débrancher le téléphone, éteignez la télévision ou la radio, il est important d’être au calme tous les deux.


Avoir envie de prendre ce temps avec son bébé.


Obtenir l’accord de votre bébé Utilisez la Position magique™ pour obtenir l’accord de votre bébé pour ce temps de partage.


Etre confortablement installé . Ne pas avoir mal partout (dos, jambe…) est indispensable pour que ce temps soit un temps de plaisir que vous aurez envie de renouveler.
Vous pouvez pratiquer ces séances sur la table à langer quand bébé est petit, sur vos jambes lorsque vous êtes confortablement assis(e), dans votre lit ou dans un fauteuil, par terre si cela vous convient. Dans ce cas, votre dos doit être bien calé contre le mur de votre chambre ou le dossier du fauteuil.
Lorsque l'enfant est plus grand, vous pouvez l'installer directement sur le sol (sur une serviette propre), mais attention à votre dos. Sachez trouver une position qui vous sera alors confortable.


Etre dans un lieu suffisamment chauffé. La chaleur est primordiale pour les bébés. Préférez une pièce chauffée à 25°C minimum, car le bébé doit être nu.
Évitez bien évidemment les courants d'air. Vous pouvez maintenir une certaine chaleur en recouvrant les parties qui ne sont pas massées .


Veiller à sa sécurité. Il est important d’installer le bébé ou l’enfant à un endroit adapté à sa taille. Pour les bébés, la table à langer est le lieu idéal pour masser. Ne le lâchez jamais même pour quelques secondes pour par exemple attraper l’huile que vous auriez laissée trop loin de la table.
Quand l’enfant devient trop grand pour la table à langer, vous pouvez le masser soit sur son lit, soit sur le vôtre ou sur le canapé ou même par terre.

 

Les autres conseils


Ne pas oublier: Ôtez bagues, bracelets et montre qui risqueraient de blesser votre bébé. Lavez vos mains soigneusement. Réchauffez vos mains en les frottant vivement l'une contre l'autre, ou en les laissant sous l'eau chaude pendant 3-4 min.


L’huile. Les enfants n’ayant pas de film lipidique sur la peau (couche de gras), il faut utiliser une crème de massage de bonne qualité. Nous vous conseillons la crème bio Bébé Bonheur.


Choisir le bon moment pour votre bébé. Évitez de masser votre bébé immédiatement après la tétée ou le biberon ainsi que lorsqu'il a très faim ou envie de s'amuser. Votre petit ne sera alors pas disponible. Si votre bébé à sommeil, il vaut mieux différer le massage.


La musique. Le toucher fait appel à un de nos 5 sens celui du tact. La musique quant à elle, fait appel au sens de l’audition.
La stimulation conjointe de deux sens, entraîne des effets différents par rapport à ’une stimulation séparée.
Les petites berceuses ou comptines alimentent une mémoire que le bébé n’oubliera jamais  Dès les premières notes de ces ritournelles, le bébé y associe le massage. Même des années après, cette imprégnation reste très forte.
Posez vous simplement la question du choix entre des musiques extérieures et votre propre musique.
Quel que soit votre choix, le principal est d’être en harmonie avec ce que vous avez décidé de faire.

Présence. Évitez de masser votre bébé en présence de personnes inconnues. Profitez plutôt d'un moment d'intimité. Votre présence à votre enfant n'en sera que plus intense et la communication qui en découle d'une excellente qualité.


Fatigue, colère. Votre enfant ressent tous vos états émotionnels donc ce n’est pas la peine de lui épargner vos soucis. Il ressent aussi vos états de joies. Sans rentrer dans les détails, vous pouvez nommer votre sentiment du moment avant de commencer le massage. Tristesse, colère, fatigue, déception, joie, tendresse, émerveillements …


Le bon moment. Il est assez tentant de réaliser le massage après le bain mais c’est souvent trop pour le bébé. Le bain fatigue  et il a du mal à apprécier les deux avec plaisir. Le plus simple dans l’organisation, c’est de remplacer le bain par le massage et de ne faire le bain que 1 jour sur 2 voir sur 3. Les bébés ne sont pas sales.


La durée. Un massage dure de quelques minutes à 30 minutes maximum jusqu’à l’adolescence. Cette durée n’augmente pas avec l’âge mais dépend des états du moment. Certains jours 10 minutes suffiront et d’autres jours 20 minutes seront appréciées. C’est donc à vous de sentir ce dont vous avez besoin l’un et l’autre à chaque séance.


Le rythme. Les enfants se structurent autour des rythmes. Le plus connu est veille/sommeil. Notre vie est très dépendante de ces rythmes externes mais aussi internes. Si le massage peut s’inscrire dans un rythme, c’est plus constructeur pour le bébé. Si ce n’est pas possible, ne vous inquiétez pas, le bébé saura toujours profiter de ces moments de partage que vous lui offrez.


Qui peut masser ? Le premier mois il est préférable que se soient les parents ou le personnel soignant en cas de nécessité. Ensuite toute personne considérée par les parents comme référente et bienveillante pourra masser : Les frères et sœurs, les grands-parents, la nounou…


Entre 12 et 24 mois. Quand l’enfant découvre la marche, son intérêt pour le massage diminue. Il veut explorer le monde. A vous de vous adapter et de proposer par exemple le massage assis.

 

Vous êtes içi : ACCUEIL  >>  MASSAGE BEBE  >>  Conditions matérielles

Copyright Association Edelweiss 2015 - tous droits reservés