bandeau

Techniques de nouage

Il existe 3 familles de nouages

Nouages « hamac »

Nouages « kangourou »

Nouages « croisés»

Les techniques varient en fonction de la taille de l’écharpe, de vos préférences, vos contraintes physiques personnelles ainsi que du tissu que vous choisirez.

  • Les nouages « hamac » se réalisent avec des écharpes tissées de 2,50 à 3,50 m Ils sont  asymétriques. Le bébé peut être positionné à la verticale, sur le ventre, le côté ou le dos, ou en berceau sur le ventre. Le nœud peut également être remplacé par 1 ou 2 anneaux comme un sling.

  • Les nouages « kangourou » se réalisent avec des écharpes tissées de 3 m à 3,50 m. Il est néanmoins possible d’utiliser une écharpe plus longue  et nouer le surplus de tissu autour de la taille. Le bébé est positionné  en peau à peau dans une poche accrochée aux épaules du porteur. On peut le porter aussi bien sur le ventre, sur le dos que sur le côté.

  • Les nouages « croisés » se réalisent avec des écharpes tissées ou tricotées de 4 m à 5 m. Le bébé peut être présenté dans l'une des deux positions :
    • " croisé-enveloppé " : Il est assis dans les pans croisés sur son dos. Une poche peut également venir se positionner par-dessus.
    • " enveloppé-croisé " : Il est positionné en assise profonde dans une poche, les pans de l’écharpe viennent se croiser par-dessus au niveau de son dos.

N’hésitez pas à contacter un professionnel qui vous guidera dans vos choix et vous enseignera toutes les bases nécessaires pour porter votre enfant en toute sécurité lors d’un atelier.

Il existe sur le marché un guide de portage très complet de la marque Hoppediz avec d’excellents pas à pas illustrés que vous pouvez vous procurer içi

Vous êtes içi : ACCUEIL  >>  PORTAGE  >> Techniques de nouage

Copyright Association Edelweiss 2015 - tous droits reservés