bandeau

Pourquoi porter son bébé ?

Article réalisé par Bettina Attenberger- formatrice portage et consultante

date : Janvier 2010

Porter dans la vie…


Porter peut se révéler un complément précieux pour le développement positif de nos enfants. Pourquoi ? Des expériences, telles que celles de René Spitz (psychiatre américain d'origine hongroise 1887-1974) ont montré que les enfants qui n'ont pas reçu ces contacts nécessaires restent perturbés dans leur développement.

Des recherches plus récentes sur des orphelins roumains et russes laissent penser que sans contact affectueux, leur production d'hormones vasopressine (combattant le stress) et ocytocine (aussi appelée hormone de la relation) est durablement modifiée.

Des enfants de quatre ans adoptés en Amérique présentent une production d'hormones nettement plus faible même s'ils font l'objet de contacts affectueux plus tard (chercheurs de l'Université du Wisconsin à Madison, E. U. A.). Les bébés prématurés profitent énormément du contact de la peau, du battement familier du cœur, de la chaleur corporelle et d'être transportés. Cela fait plusieurs décennies que l'on constate ces résultats à Bogota en Colombie et c'est le médecin Nathalie Charpak qui les a publiés en France.

Des recherches menées par Barr et Hunziker en 1986 à l'Hôpital pour Enfants de Montréal ont montré que les bébés portés en porte-bébé pleurent nettement moins que ceux du groupe de contrôle. Apparemment, ils rencontrent moins de problèmes d'adaptation au cours des premières semaines suivant la naissance.

De plus, porter son enfant semble également faire beaucoup de bien à la mère. N'oublions pas le changement dû au passage d'une activité professionnelle à la nécessité de prendre soin d'un nourrisson. Cela signifie aussi parfois moins de contacts sociaux qu'au travail, des nuits sans sommeil et, au début un changement important de la sphère et de l'environnement « habituels » et « perçus comme protecteurs ».

Et quand les bébés ont déjà grandi, la phase d'adaptation au jardin d'enfants se passe mieux si le personnel qui y travaille porte les enfants. En France, un gros effort de formation, reste à apporter dans les jardins d'enfants et autres institutions pour la prime jeunesse. D'autres pays ont déjà adopté ces pratiques, certainement grâce à une plus grande autonomie pédagogique des institutions. (Finlande, Pays-Bas, Danemark…).

Il semble que le portage permette aux parents porteurs d'être plus disponibles. Avoir son bébé le plus souvent contre soi, permettrait une liberté de déplacement et d'activités, ou en tout cas ne l'entraverait pas. Ainsi le parent resterait disponible, à la fois pour ses activités, éventuellement pour ses autres enfants. Les parents parlent aussi de leur disponibilité envers leur conjoint, leur famille et envers eux-mêmes. Ainsi, il est plus facile de monter les escaliers et les transports en commun ne représentent plus un obstacle. Dans la rue, il est possible de prendre les grands frères et sœurs par la main et ceux-ci ne sont plus obligés de se tenir à la poussette ou au landau. Il est possible d'utiliser les bons porte-bébés dès le premier jour.

Nous recommandons les porte-bébés extensibles, qui enveloppent tels une seconde peau, qui conviennent très bien aussi bien aux enfants prématurés qu'aux nouveau-nés jusqu'à 7 kg. Contrairement au portage sur le bras, le portage en écharpe permet une répartition régulière du poids du bébé sur tout le corps de l'adulte et le bébé est plus disposé à se détendre et s'endormir.

De plus, porter apporte les possibilités suivantes :

  • contribution au développement sain de l'articulation de la hanche
  • un transport du bébé dépourvu de substances nocives (contrairement aux poussettes et landaus contenant des substances nocives)
  • une meilleure communication entre le bébé et ses parents
  • aide au développement du sens de l'équilibre, pour ne citer que quelques-uns des aspects positifs. Saisissez donc la chance de porter nos enfants dans la vie.
Vous êtes içi : ACCUEIL  >>  PORTAGE  >>  Pourquoi porter ?

Copyright Association Edelweiss 2015 - tous droits reservés